Messages

Message du 21 novembre

MESSAGE À TOUTE LA COMMUNAUTÉ DE LA FACULTÉ DES SCIENCES

Madame, Monsieur,
Chères et chers collègues,

Les élections sont un moment unique pour prendre le pouls de la communauté et cibler les besoins et les défis de la collectivité. Cette élection tombe à point, puisque nous devons produire notre planification stratégique facultaire pour les 5 prochaines années. Cette démarche permettra de consulter l’ensemble des groupes composant la collectivité de la Faculté des sciences. Cette consultation est importante puisque la dernière remonte déjà à l’hiver 2011. Ma connaissance actuelle des dossiers et les nombreux échanges que j’ai eus avec plusieurs d’entre vous, maintenant et depuis plusieurs années, m’ont permis de cibler de nombreuses préoccupations dont il faudra tenir compte.

Le maintien des effectifs étudiants dans les programmes est une priorité. Malgré les tendances à la baisse des inscriptions à l’UQAM, les activités de recrutement mises en place avec les directions de programme ont permis d’obtenir des résultats forts appréciables. Ainsi, à l’automne 2017, la Faculté des sciences est la seule de l’UQAM à obtenir une croissance aux trois cycles! Plusieurs défis restent cependant à relever, entre autres : mettre en place une campagne plus soutenue dans les médias, renforcer l’activité de suivi personnalisé afin de convertir plus d’admis en nouveaux inscrits, et établir de nouvelles passerelles DEC-BAC.

Aux études avancées, le soutien financier aux étudiants est important. D’une part, le programme de revenu minimal garanti au doctorat aide plusieurs chercheurs à financer leurs étudiants, mais il nécessite certains ajustements après les 3 ans de sa mise en place afin de tenir compte des particularités de certains départements. Également, le décanat a été en mesure d’obtenir le retrait des frais majorés pour les doctorants étrangers, ce qui offre une détente financière tant pour les étudiants que pour les professeurs qui les soutiennent financièrement. Je poursuis cependant les discussions afin d’alléger le fardeau financier des étudiants étrangers au niveau de la Maitrise. En effet, pour plusieurs, les frais majorés actuels représentent un obstacle important à débuter et à terminer leurs études à l’UQAM.

En ce qui concerne la recherche, la Faculté doit continuer ses activités d’appui à la recherche et à son rayonnement et encourager les actions innovantes. Le projet de mise en place de nouvelles plateformes permettant le partage des ressources entre chercheurs et la pérennisation des instruments de recherche se poursuivra. De plus, le décanat doit offrir un service de soutien aux chercheurs pour la réalisation de demandes de subventions pour les projets majeurs et multidisciplinaires.

Plusieurs d’entre vous ont mentionné le manque de visibilité des sciences à l’UQAM. Nous devons faire connaitre nos programmes de formation, la qualité de l’enseignement dispensé, nos installations modernes, et les réalisations de nos chercheurs et étudiants. Déjà, le travail a été entamé de concert avec le Service des communications afin de mettre en place les moyens pour y arriver. Maximiser les liens avec les diplômés de notre Faculté serait aussi un atout important, car ils sont nos principaux ambassadeurs dans la société, et sont aussi très intéressés à s’impliquer activement.

En tant que Doyen, je compte représenter et défendre avec ferveur les intérêts de la collectivité des sciences pour assurer son développement et son rayonnement.

Normand Séguin
Vice-doyen aux études
et candidat au décanat de la Faculté des sciences
candidat.normandseguin@uqam.ca